Le nouvel album Weekend Warrior des japonais 80kidz est dans les bacs

Après des mois et des mois d’attente …

Non en fait personne ne l’attendait vraiment cet album car personne ne savait réellement quelle est l’actualité du groupe 80kidz, qui à l’heure d’internet ne sait absolument pas communiquer.

Cependant, tel un cadeau avant Noel, leur nouvel album vient de sortir et quand on sait ce que le groupe a réalisé avec le précédent opus « This is my shit« , on s’attend avant de l’écouter à une nouvelle dose de fraicheur japonaise qui envahira les blogs pour les semaines à venir.

Après la sortie du premier album, le groupe a du faire face à un terrible événement : le départ de Mayu fin 2009, la fondatrice du groupe qui dans une lettre publiée sur le site du label a déclaré que « C’était la décision la plus difficile que j’ai eue à faire dans ma vie » avant d’ajouter « J’ai eu beaucoup de bons moments avec le groupe. Les gens que j’ai rencontrés étaient tous magnifiques. J’étais très heureuse ».

Cette perte se fait donc sentir dans ce deuxième opus qui se veut beaucoup plus calme avec des titres ou la touche 80kidz est toujours présente, mais qui se révèlent un peu moins originaux que ses prédécesseurs.

Loin de surpasser « This is my shit« , cet album est cependant loin d’être mauvais et même s’il ne joue pas dans la même catégorie, cet album qui comporte exactement le même nombre de morceaux que son prédécesseur offre son lot de surprise.

Attention toutefois, cet avis se base seulement sur les morceaux présents sur Youtube, je n’ai pas pu écouter entièrement l’album.

Tracklist :

01. Nautilus
02. Voice (Rework)
03. Red Star
04. Prisma
05. Flow With It
06. I Wish
07. Agenda
08. Czerny 13
09. Weak Point
10. Private Beats
11. Spectacle
12. When You See
13. Two Pockets
14. Faded Pink
15. Weekend Warrior
16. Highlight

> Acheter Weekend Warrior <

Fondateur / Rédacteur @ Stop The Noise. De la musique avant toute chose !

1 Commentaire

  1. LimitZz

    23 octobre 2010 à 14 h 11 min

    Du même avis, album qui n’est pas mauvais du tout mais qui n’est tout de même pas du niveau de « This is my shit ».

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *