The Toxic Avenger – ANGST | Album

Aujourd’hui sort le premier album de Simon Delacroix alias The Toxic Avenger.

Après plusieurs mois de teasing, d’interviews et de morceaux inédits, le grand jour est enfin arrivé et c’est l’occasion pour moi de vous parler de cet opus ‘lent & dépressif’ que j’écoute depuis quelques semaines déjà.

Annoncé comme un album plus rock que prévu, ANGST est bel et bien un album de musique électronique. Même si Vitalic & Skrillex n’ont pas posé leurs voix dessus (comme précédemment annoncé), la tracklist ressemble quand même beaucoup à celle que l’on avait pu apercevoir ici quelques mois plutôt.

Avant d’être un album, ANGST, c’est avant tout un mot allemand faisant référence à un sentiment assez étrange. Quelque chose entre de l’anxiété ou de l’appréhension, le tout souvent accompagnée d’une dépression.

Pas joyeux pour un sou, ce mot est particulièrement mis en avant sur les cinq morceaux du même nom. Quatre morceaux sont dans l’album alors que le ‘premier’ (ANGST Zéro) est disponible gratuitement à cette adresse.

À la lecture de ces quelques lignes, il serait facile de croire que cet album se destine aux trois suicidaires du fond ou à ‘cette jeunesse sans repère totalement mal dans sa peau’, mais ce n’est pas le cas !

Alors oui, une bonne partie des morceaux ne transpirent pas la joie et ce n’est pas les trois premiers morceaux qui vont me contredirent. Ces derniers (Intro, ANGST One & C.O.L.D) s’enchaînent d’ailleurs à la perfection pour arriver sur un morceau totalement différent (vraiment).

Hymne de ton futur été, Alien Summer se révèle légère et ‘passe-partout’ et il ne serait pas impossible que même ta copine qui n’écoute pas de musique électronique mette ce morceau dans son lecteur mp3 dans les jours à venir.

Ce ne sera sans doute pas le cas du prochain morceau où les Lexicon posent leurs voix et délivrent un morceau électro/rap assez déroutant à la première écoute. On aime ou on aime pas, les goûts et les couleurs, de mon côté j’enchaîne sur ANGST Two.

Je ne vais pas m’attarder en particulier sur ce morceau, mais plus généralement sur la série ANGST qui est vraiment réussie. Zéro, one, two, three, four, je ne trouve rien à redire.

Le morceau 3/2/1 délimite à lui seul la moitié de l’album et je crois que c’est avec ANGST Three un des morceaux que j’ai le plus écoutés sur cet opus. Deux morceaux très ‘noir’, deux claques, chapeau l’artiste.

La suite est plus mitigée, Kate, morceau sans âme, sera celui qui passera dans le prochain DJ set du coin pour retourner le dancefloor. Rien de plus, rien de moins, j’en espérais un peu plus en ayant écouté la preview sur Youtube. C’est dommage.

Til The Wheels Fall Off‘ est le prochain sur la liste, il se trouve dans le même registre que celui avec les Lexicon, mais je le trouve cependant plus réussi.

L’album se termine de la meilleure des manières avec la quatrième version d’ANGST et l’Outro. On regrettera les morceaux ‘délires’ tels que ‘Pleurer les garçons‘ qui, deviendra, je pense, dans les semaines à venir, l’hymne des adolescentes en mal d’amour et de reconnaissance.

Même constat avec ‘N’importe Comment‘, morceau qui est quant à lui présent sous forme de bonus.

Avec cet album, Toxic l’a à maintes et maintes fois répété, il a voulu se faire plaisir ! Hors de question de copier ce qu’il se fait déjà, à quoi bon, car il le dit lui même : il ferait de toute façon moins bien.

Alors oui, ANGST n’est pas cet album ‘banger’ que le moindre fluokid pouvait espérer et c’est finalement mieux ainsi.

Déroutant et surprenant, voilà très certainement les maîtres mots de cet opus.

Fondateur / Rédacteur @ Stop The Noise. De la musique avant toute chose !

8 Comments

  1. Cafekkos

    16 mai 2011 à 21 h 58 min

    Une franche réussite pour ma part, je ne regrette pas le côté banger de ses anciennes tracks, chaque artiste doit évoluer et Toxic le fait plutôt bien 🙂

  2. Nerdanel

    17 mai 2011 à 12 h 18 min

    Pleurer les garçons est un Feat avec Simone elle est bonne me semble ?

  3. Rava!Rava!

    17 mai 2011 à 13 h 33 min

    Superbe article, bravo 🙂

  4. Faint

    17 mai 2011 à 14 h 04 min

    @Nerdanel Simone elle est bonne qui n’est autre que la copine de Simon Delacroix 🙂 !

    Sinon très bon album.

  5. clem

    17 mai 2011 à 14 h 12 min

    Très bonne critique, je pense un peut comme toi, même si j’ai bien aprécier Kate. Par contre the tuerie c’est ANGST Two & Three et 3/2/1 ^^

  6. Discorgasmic

    17 mai 2011 à 15 h 40 min

    Album très réussi, vaiment pas déçu!
    Et après quelques écoutes mêmes impressions que la critique au niveau du contenu.
    Complètement vendu à Alien Summer, ANGST 2,3 et Outro pour ma part

  7. Distract

    16 juin 2011 à 0 h 43 min

    Je vais peut être en choquer plus d’un avec ma critique crue et froide mais je suis désolé, cet album est inécoutable. J’ai l’impression d’entendre un mélange de Black Eyed Peace, BBT et un groupe commerciale de rock amércain. C’est vraiment fais à la va vite, un manque d’inspiration ? Ou une connaissance médiocre des bases de la musique ? Et quelle est cette manie de sidechainer tout partout pour faciliter le mixage. Ou est la recherche sonore ? Et les mélodies ? même un enfant en en bas âge pourrait faire mieux… Cet album est fade à n’en plus pouvoir, aucune originalité, on a déjà vu ça mille fois des kids arrivant sur les blogs. Bref… Ou va la French Touch ? Toxic ne remonte effectivement pas dans mon estime.

  8. InPartyWeTrust

    24 septembre 2011 à 12 h 06 min

    Très bon album !! Vraiment pas déçu pour ma part, au contraire, The Toxic Avenger nous montre une autre facette, et ça lui va très bien : il remonte vraiment dans mon estime!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *