Interview : Q.G.

press-qg

Salut Q.G . On te remercie de nous accorder cette interview. Pourrais tu te présenter en quelque mots à nos lecteurs.

Déjà merci a toi et ton blog de m’accorder un tel privilège. Je m’appelle Quentin, j’ai 28 ans, je vis à Toulouse.

Le Q correspond à la première lettre de mon nom d’ « artiste » (lol). Le G  est l’initiale du nom de famille de mon grand-père: Gauthier. Voilà pourquoi Q.G.

Je n’ai pas choisi  Quentin Gauthier car je trouvais que ca sonnais trop nom de DJ House d’ascenseur donc Q.G. (j’insiste sur les points!) m’a semblé  être pas mal.

Comment on été les débuts de Q.G ?! Que ce soit l’évènement déclencheur qui t’as donné envie de te lancer aux matos utilisé à tes débuts.

Les débuts… heu… c’était en 2002… J’ai commencé à acheter des disques, pas mal et souvent même.

Puis quand j’ai eu assez de sous, au bout de quelques années, j’ai pu acheter mon premier ordinateur portable. J’avais déjà commencé à produire il y a 6/7 ans mais ma culture en musique électronique n’était pas très grande.

Le fait de mixer te fait écouter pas mal de trucs et te permet d’apprendre la logique structurelle des morceaux, le principe des montées, capter l’aspect dansant d’un trax…

Le matos chez moi, ca n’a jamais été du super level. Même mes platines vinyles qui était des technics mk2 ne valait pas un clou tellement elles étaient vieilles.

Donne nous deux adjectifs pour décrire ton travail et deux autres pour décrire Q.G

Pour mon Travail :  Electric & Synthetic

Q.G. : Commun & Singulier

Ton EP « Reign In Blood » sort dans quelques jours,le 13 Juillet exactement. Pourrais tu nous en dire plus. Pourquoi ce nom déjà ? Quelles ont été tes influences et ton état d’esprit sur cet EP. Car que ce soit le teaser audio posté sur ton myspace ou le teaser video, on sent nettement le coté trash voir violent qui s’en dégage. Dis nous tout

« Reign In Blood » signifie beaucoup de choses pour moi. Pour des raisons personnelles c’est une sorte d’exutoire. Le sang n’est qu’une image, mais venant de la scène Punk/Hardcore je voulais créer un pont musical avec l’électro avec un titre lourd et rageur.

En me faisant remarquer qu’il y avait dans le titre « RIB » un coté The Prodigy, j’ai réalisé a quel pont leur titre « Firestarter » m’avait influencé.
Il me semblait naturel pour cet EP de marquer clairement mes racines musicales. Je ne viens pas de la techno même si j’aime, mon inspiration ne vient pas de la.

Personellement j’ai connu ton travail que j’apprécie enormement grace à Bandit, un autre artiste de la scène Toulousaine que j’apprécie lui aussi beaucoup. Un remix de Bandit sera d’ailleurs présent sur ton EP. Comment s’est passé cette colaboration, que ce soit avec lui ou avec Toxic ?

Merci BANDIT ! Alex et moi on se connait depuis quelques années je crois, j’appréciais le travail qu’il faisait et je voulais à ma façon lui faire profiter de l’opportunité que j’avais de sortir un EP pour lui proposer de me remixer. C’est pas vraiment un coup de pouce, c’est plus un coup de cœur car je crois en lui depuis le début.

Pour Toxic, le label et moi cherchions une star (même si Alex est déjà une star..lol..).  L’idée de Toxic est venue naturellement, on s’est rencontré lors d’un de ces show à Barcelone, il kiffait bien le titre « Reign In Blood ». Lui aussi vient de la scène Punk/Hardcore, j’ai même partagé avec mon groupe (8Control) quelques scènes à Comity, le groupe dans lequel il était. Du coup quelques atomes crochus avec lui ont permis qu’il me remixe.

Ton studio est composé de quoi niveau matos que ce soit en hardware/software ?

Un mac et 2 ecrans car j’utilise Reason. Une carte son Alesis IO2. Des monitoring Yamaha HS50M.
Clavier maitre M Audio. Un cendrier & pleins de clopes. Du Perrier en Canettes. Voilà!!

C’est en plein dans l’actualité, je veut bien sur parler des lois sur le téléchargement illégal, la fameuse loi Hadopi et Hadopi 2. Les majors ne sont pas content et certains artistes non plus et mettent donc en avant ces lois. D’autres au contraire sont contre. Qu’en pense tu réellement de tout ça en tant qu’artiste ?

Moi sérieux à mon niveau je m’en fou. Si la musique est gratos mais que derrière tu gagne ta vie en faisant des shows…. Ça me convient.

Je penses que beaucoup ont peur justement de ne plus avoir d’argent pour pouvoir nous saouler de clips et de passages radio avec la technique de « Plus tu l’écoutes plus tu aimes » même si à la base c’est de la soupe…

Bref moi je suis pour le partage des richesses donc bon… Mais la, ca devient politique.

Quelle est la track et l’artiste du moment à ne pas rater ?

Heu … Je passe. Je suis trop à la rue à ce niveau.

Sinon je te sors mon TOP 5:

Daft Punk, Justice, Jakson & His Computer, DatA & le grand SebastiAn.

Le futur de Q.G ? Tes envies, tes rêves ?

Devenir enfin bon en musique… Voyager encore et encore, de plus en plus grace à la musique pour rencontrer pleins d’autre producteur/dj/organisateur.

On va terminer par un peu d’innovation avec deux questions un peu spéciales.
Quelle est la question que tu as toujours voulu que l’on te pose ?

Best of the best?
Wendy Carlos

A toi de nous poser une question, n’importe laquelle et on y répond de la même façon
Ton (ta ) mot (phrase) de fin ? C’est ce que tu veux et promis on ne censurera rien.

Best of Best?

Busy P pour son travail, son label ..

Pour la phrase de fin : Merci  à ma famille, ma chérie, Dga Fau et tout mes amis !