Interview : The Sterehoes

sterehoes

1) Pouvez vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs. Qui sont les Sterehoes ? Pourquoi ce pseudo ? En deux adjectifs chacun, comment vous vous définiriez ?

Les Sterehoes, c’est Ely et Matthieu, 21 et 20 ans, de Paris. On voulait un jeu de mot autour de Stereo, et comme hoes est un nom qui a été ultra démocratisé par le hip hop ces dernières années, on a trouvé que la combinaison des deux claquait tout.

Notre musique, notre style peut être à la fois électrique comme pop, c’est un style qu’on qualifierait de lunatique, à la fois énervé mais qui peux devenir calme.

2) Comment se sont passé vos débuts ? Que ce soit de votre rencontre à la décision de former le groupe jusqu’au matos utilisé à vos débuts.

Nous nous sommes rencontré sur les bancs du collège, puis le temps nous avait séparé… pour finalement nous retrouver à une soirée électro, de la on s’est dit : « Et si ? » … De la est né The Sterehoes ; a nos début on avait un simple Laptop + Reason avec un Clavier MIDI.

3) Et le FAK# dans tout ca ? Pouvez vous nous en dire plus sur ce collectif.

Le FAKE KRU, est un collectif d’artistes (musique, graphisme, vidéo, photo) réunissant un cercle d’amis plus ou moins proche, tous ayant du talent et un but, montrer de quoi ils sont capable, chacun pouvant interagir sur les domaines d’activités de l’autre et ainsi le pousser vers le haut.

Pour le moment, le domaine musical est mis en avant… et on essaye de se trouver du pain à mettre sur la planche.

http://myspace.com/fakademi

4) Votre premier EP Riot ! Riot ! influencé par l’esprit de la jeunesse révolté avait été très bien accueilli sur la blogosphère. Aujourd’hui même sort un album de remix spécial Juliette n’est pas morte avant l’EP officiel qui devrais sortir à la rentrée. Quelles ont été vos influences et plus particulièrement votre état d’esprit pour cet EP ?

L’idée de base était de faire une sorte de « réponse hommage » à Positif de Oizo ; en faisant une track sans prise de tête au départ on à vite vu qu’elle rendait vraiment fou les gens, c’est un vrai Schizo Trip, Chasseur/Chassé ; sans queue ni tête. Une bonne track pour foutre le bordel en soirée.

5) Qui est vraiment cette Juliette que nous attendons tous depuis maintenant un petit moment ? Et pourquoi avoir choisi ce nom la ?

Juliette c’est la pute du coin de la rue. On l’a choisi parce que ca sonne mieux que  » Josianne n’est pas morte  »

6) Allez vous pouvez nous le dire à nous. Qui est ce fameux Secret Guest qui ferra son apparition sur l’EP ? Et si c’est toujours si secret, on veut bien des indices.

C’est un mec assez dangereux, toujours avec son balai à serpillière…

7) On le sais depuis fin Juillet et ce n’est qu’un exemple, Héroïne la figure montante de la scène bordelaise fait parti de l’album de remix. Comment ont été choisi les différents artistes (10 au total) sur ce projet ?

Les artistes présent sur l’album sont avant tout des connaissance, des amis, pour la plupart, de plus, la sélection à été fait pour pouvoir obtenir une gamme de remix assez originaux et cool, ainsi chacun devrait y trouver son bonheur parmi les turbines, mélodie, bassline, banger, électrique, métal/rock, 16 bits … en attendant l’EP final : D

8 ) Votre remix coup de cœur de Juliette n’est pas morte ?

Jimi K & Revolvhead :  C’est difficile car les 14 remix (au total) sont réellement bon, et chacun différents !

Juliette n’Est Pas Morte (The Deficient remix) reste une bonne surprise, coup de cœur.

9 ) Si j’allais de toute suite dans votre studio, qu’est ce que j’y trouverais comme matos que ce soit en hardware/software ?

Notre studio est à Music By Records depuis peu, il est assez complet, en hardware accroches toi :

System DAW Digidesign 003 / Korg Radias Rack / Korg ESX1 / Cellules Ortofon Concorde QBERT / Numark TTB TTX / MixerMixi Control Korg Zero-8 / Mixer Ecler HAK380 / Mixer RANE TTM56 / un MACPRO et pleins d’trucs.

En software on a à disposition :

ProTools / Ableton / Waves / Eastwest Quantum et des dizaines d’autres, plus des milliers de plugins, et tout avec tout ça on s’amuses sur plusieurs moniteurs.

10) Quels conseils pourriez vous donner à un jeune qui se lancerait sur vos pas ?

Accroche toi pour marcher dans mes pas, je fais du 45. Non sérieux, j’ai pas assez d’ancienneté pour me permettre de donner des conseils. Juste que la bonne musique est toujours reconnue

11) La track ainsi que l’artiste du moment à ne pas rater ?

Jimi K : PZK – Les filles Adorent

Revolvhead : Je ne suis pas trop l’actu, mais la track qui tourne en boucle chez moi c’est Danger – 19h11 ( si il faut en choisir une )

12) Sur votre Myspace, on aperçoit tout plein de projets à venir (Le lite EP Red Yellow Blue, un remix de Man&Man..). Pouvez vous nous en dire plus sur chacun de ces projets voir même sur ceux qui n’y figurent pas encore.

Alors, on va faire dans l’ordre, Red Yellow Blue va sortir sur l’Album de When Girls Cry (la voix du morceau) et sur single avec les remix autour, les remixeurs sont déjà connu, Q.G. ; le suedois Owl Vision et les Australiens de Calling In Sick.

Concernant le remix MAN&MAN , il s’agit d’un remix officiel qui figurera sur leur maxi « Les Grandes Vacances » aux cotés de Bandit, The Toxic Avenger et d’autres choses bien attirantes de la part de nos potes de MAN&MAN …

En autre projet et bien ont peux pas trop se dévoiler, mais jusqu’à fin 2010 on à ce qui faut,  même si on cherche bien sur des grosses collaborations, des gros projets encore et toujours.

13) Le futur de The Sterehoes vu par The Sterehoes il est comment ?

Champagne, Chiens de luxe, Prostituées, un parcours classique en 3 étapes.

14) Si je vous parle de Toulouse, vous pensez à quoi ? Une date de prévue bientôt sur la ville Rose ?!

Si tu nous dit Toulouse on pense à notre pote Q.G. et bien sur donc à son EP « Reign In Blood » super explosif sur lequel on à collaborer sur B.O.M.B. ; Pas encore de date de prévue sur Toulouse, mais si un Organisateur Toulousain nous lit qu’il n’hésite pas à nous contacter

( fakkrubox@gmail.com ) , on est chaud comme la braise pour venir foutre le feu dans votre ville.

Peu importe la ville même.

15) La phrase de fin ? C’est ce que voulez ;)

Jimi K : Kill the Idols #

Revolvhead: Juste une dédicace, au FAK, a Music By et surtout a tous les gens qui nous supportent et nous encouragent de prés ou de loin